Wang Fujui

Fujui Wang est un artiste et conservateur spécialisé dans l'art sonore et l'art interactif dont le travail a joué un rôle clé dans l'établissement du son en tant que nouveau genre artistique à Taiwan. Un pionnier de l'art sonore à Taiwan, il a fondé NOISE, la première marque sonore expérimentale du pays , En 1993. En 2000, il a rejoint le collectif d'art médiatique et a lancé le Prix international de l'art sonore B! AS et le prix de l'art sonore pour les prix d'art numérique de Taipei. Chef du Laboratoire TranSonic au Centre d'art et de technologie de l'Université nationale des arts de Taipei depuis 2010, il a organisé de nombreuses expositions et festivals, y compris les éditions 2008,2009,2010 et 2012 du TransSonic Sound Art Festival et le 2007 à 2009, éditions du Festival d'art numérique de Taipei. En 2015, Fujui Wang et un autre artiste, Yi Lu, ont cofondé le Soundwatch Studio pour promouvoir la création, l'exposition, la performance et l'atelier de rénovation et d'art audio expérimental à la fois sur le plan local et international.

Son propre travail a été largement exposé dans les musées et les festivals à Taiwan et à l'étranger, y compris TheCube Project Space (Taipei), le Musée d'art contemporain de Taipei, le Musée national des Beaux-Arts de Taïwan (Taichung), le Centre d'art numérique (Taipei), la Biennale de Taipei, Art Basel Hong Kong, The Physics Room (Christchurch, Nouvelle-Zélande), Laboratoire d'Arts et Performance Electronique (Berlin), ZKM Karlsruhe, Centre Ars Electronica (Linz), École Nationale Supérieure des Beaux-Arts (Paris), Antena (Chicago) , The Lab (San Francisco) et Queens Museum (New York). Ses œuvres sonores, ses vidéos et ses performances ont été diffusées sur CD et DVD, notamment Sound Bulb (2008), Sound Dots (2010) et Hollow Noise (2011).


Wang Fujui

Electromagnetic Soundscape
Installation Installation sonore, Câbles, barres aluminium, appareil audio, dispositifs électroniques personnalisés Dimensions variables
2012

The discoveries regarding the using of electricity precipitated the Second Industrial Revolution. Electricity ran through cities like blood in the veins in human bodies, converting dashing, invisible electromagnetic waves into sounds through coils and shaping electromagnetic soundscapes of the cities.
There is an interactive installation in the main exhibition space, which deconstructed the recorded electromagnetic soundscape. Audiences need to hold a special instrument and walk into the electrified aluminum frames hung from the ceiling, a metaphor of buildings in the city, in order to hear the electromagnetic soundscapes Fujui Wang had recorded.

请将手机竖屏观看