Jean-François Estager

Depuis 1983, il est compositeur permanent à Grame où il développe des actes de formation, d’initiation et de création à caractère pédagogique auprès des écoles primaires, des collèges et des lycées. Il est responsable pédagogique d’une unité de valeur de licence “musique/image” à L’Université de Caen.

Il écrit des oeuvres pour le concert, musiques électroacoustiques, instrumentales et à dispositifs numériques. Il collabore avec différents solistes avec lesquels il expérimente des dispositifs de musiques interactives, ou avec quil il développe un travail pédagogique autour de la création musicale dans les établissements scolaires. Il écrit des musiques de spectacle de théâtre (François Bourgeat, Bernard Meulien), de danse (Pierre Deloche; Lyon, Maryse Delente), et mène un travail de complicité avec la chorégraphe Diana Tidswell et le plasticien Euan Burnet-Smith dans diverses réalisations artistiques, performances ou spectacles. A reçu le Prix de l’Académie du Disque Français en 1989 pour le disque collectif Grame/Musiques numériques édition Forlane. plusieurs de ses musiques ont été enregistrées sur CD aux éditions Forlane, ECM, Instant Présent.

Il continue de poursuivre et d’approfondir une démarche compositionnelle de co-écriture avec James Giroudon et un travail de sensibilisation et de création en milieu scolaire et universitaire avec Henri- Charles Caget, percussionniste - Jean-Luc d’Aléo, ingénieur du son et musicien - Guillaume Blanc, vidéaste.


Pascal Frament, Jean-François Estager, Henri-Charles Caget

Ici Même Le Temps Des Traces Longtemps
Installation Installation sonore et visuelle, dispositif de projection panoramique sur écran phosphorescent, son, 6 points de diffusion 35’, 1500cm×120cm
2006

Ici même, le temps des traces longtemps, is an installation which offers possibilities of experimentations to the public, a sound and visual paradigm. The images, fugitiveor pervasively present, are developing and recover slowly, revealing their transitory character. They are like a long ribbonof landscapes and quiet horizons.
The sound is diffused in multitracks and comes up fulling all space with its movings. Used in that manner, they amplify the look by listening. They are natural, acoustic and immediate, without necessarily reveal the nature of their source. Structured in six points of projections, they put the spectator in a state of extreme attention
The balance finds in between the sounds and the images built a new space-time, a mental geography. It remains the visitor to let themselves be impregnated by the states that causes this device to bring it to its completion status.

请将手机竖屏观看