Gregory Chatonsky

Paris, France 1971

now works and lives in Paris, France

Né en 1971 à Paris, France. Vit et travaille à Paris et Montréal.

Les technologies, et en particulier Internet, constituent pour Grégory Chatonsky une source importante de réflexion. Mettre en forme les paradoxes du réseau et les décalages entre ses dimensions technologiques et existentielles pourrait résumer une recherche qui se déploie sur plusieurs médiums : installation, vidéo, photographie, écriture, dessin et sculpture.

Ses œuvres pourraient évoquer des espaces infinis dans lesquels règne la fragmentation de l’attention. Le réseau devient un monde à part entière où les frontières entre la technique et l’être humain deviennent floues. Sa pratique tente de dessiner les contours d’un nouvel imaginaire dont l’invention serait technique.

Grégory Chatonsky a participé à de nombreuses expositions personnelles et collectives en France, au Canada et à l’étranger dont Imprimer le monde en 2017, au Centre Pompidou, Capture : Submersion en 2016, à Arts Santa Mònica Barcelone, Walkers: hollywood afterlives in art en 2015, Museum of the Moving Image de New York, Telofossils en 2013, au Musée d’art contemporain de Taipei, Erreur d’impression en 2012, au Jeu de Paume.

Il a fondé en 1994 Incident.net, l’un des premiers collectifs de netart. Il a été enseignant au Fresnoy (2004-2005), à l’UQAM (2007-2014) et est artiste-chercheur à l’École Normale Supérieure de Paris.


Gregory Chatonsky

Horizon
Vidio 5’03’’
2016

The Web was introduced during the last century as something immaterial, “in the clouds”. But the network is made of a heavy material infrastructure, cables from one continent to another and data centers that concentrate Internet data. Horizon is an endless traveling in photographs found on the web representing the corridors of these data centers. These images show a classical albertinian perspective. The eye moves it while remaining paradoxically immobile.

请将手机竖屏观看